Témoignage de :

Faïza Mesli, éducatrice / coach sportive

Mon parcours :

J'ai choisi mon activité par passion du sport et du conseil. J’ai toujours fait du sport mais je n'ai jamais fait le lien entre le sport et la profession. Le sport faisait partie pour moi des loisirs et des passions. J'étais animatrice socio-culturelle (et pas que...) en reconversion et j'ai eu envie de changer de métier. Je me suis tournée naturellement vers le coaching sportif.

Mon activité :

Mon activité est basée sur les fondamentaux de la gym suédoise et sur les mouvements de base de la musculation. Cette pratique est davantage accès sur les postures,  sur les étirements et avant tout  sur la respiration. Ce sont des exercices réalisés dans la  pleine conscience. C'est à dire à l'écoute total de son corps. J’irai même plus loin en prenant compte de nos propres cellules. C'est une gym plus lente, pour être aligné dans ce qu'on fait. Cela n'empêche pas d’être dans le musculaire, dans le cardio, et même avoir des résultats en terme de galbe et de tonicité. C'est une pratique qui reste plus respectueux du corps humain. Dans mon métier d’éducatrice/coach sportive,  j’ai une approche holistique, en plus du  sport il y a aussi la nutrition et le mental. Si une personnes qui se nutrie correctement, fait du sport mais qu'elle a des pensées négatives, elle ne va pas atteindre ses objectifs.Mon approche se base sur trois socles : le sport, le mental et la nutrition. Je propose d'identifier ce qui ne fonctionne pas et de travailler dessus.

Je me suis formée pour ça à la naturopathie : j’expérimente de plus en plus la nutrition vivante (des aliments crus), moi c’est mon quotidien le vivant. L'hygiène globale, c'est aussi commencer par l'alimentation. Dis moi comment tu te nourris et je te dirais qui tu es. Et je suis formée également au training autogène de Schultz, c’est une forme d'état de conscience modifié. Une forme d'auto hypnose plus accès sur le physique, sur les sensations physiques (pesanteur, chaleur...).

Je propose également des marches dans Rochefort, le but étant de respirer, de marcher et à la fin nous cueillons des herbes comestibles. A l'issu les participant e s partent avec une ou deux recettes.... Par exemple, en ce moment ce sont les orties : l’important avec l'ortie c'est de la manger crue car ces principes actifs sont plus développés au printemps. En  esto, ou encore en jus avec du concombre et des pommes, c'est top!

Travailler en espace de coworking

Pour avoir un lieu dédié au travail autre que chez moi. Pour rencontrer d'autres ressources, d’autre savoir-faire , d’autres créateurs, d’autres points de vue. C’est chouette c'est comme ça qu'on avance.

Le Cowork Rochefort Océan : Je ne parlerais que de celui là car je  ne connais que celui là. Je trouve que c'est un espace de travail très sécure, dans le sens où tu as vraiment des endroits ressources adaptés, comme la salle de déconnexion, les petits bureaux...  Je suis contente de pouvoir déposer des objets comme les swiss ball et mes tapis, les coworkeurs peuvent les utiliser en remplacement des sièges.

Les Partenaires